4 points essentiels pour se libérer


L’équilibre se trouve dans le déséquilibre, un principe qui d’en danse classique est bien connu. Nous allons voir 4 points essentiels pour se libérer et trouver un équilibre pour être en harmonie et pour vous connecter avec la Ballerine qui sommeille en vous.

Lorsque mon professeur m’a dit ça la première fois, j’ai eu un peu de mal à comprendre le concept …

Mais quelle drôle d’idée quand même !

Comment puis-je être en équilibre si je me trouve dans un mouvement de déséquilibre (voire même de chaos) ?

Imaginez-vous seule, au milieu d’un espace sans personne pour vous tenir, et vous devez faire une splendide arabesque que vous devez « conserver » quelques instants et à ce moment-là vous paraissent une éternité.

Puis on vous demande d’aller encore plus loin en montant sur demi-pointe puis sur pointe et là vous vous dites non, non, ça ne va pas la faire !!!!

Je vais tomber et me faire maaaallll, elle est complètement folle. Il n’est pas question que je fasse ce qu’elle est en train de me demander. J’ai besoin d’aide, je ne vais jamais y arriver !!!! c’est trop dur !….

Mais comment je peux tenir sur un orteil !?!

equilibre-liberer-liberte-azendream-developpement-personnel-coaching

C’est bien là tout le paradoxe.

Voici 4 points essentiels pour se libérer et commencer à retrouver votre équilibre.

 

1 – Prendre ses responsabilités.

Nous sommes responsables de nos actes, de nos paroles. Ce n’est pas facile de s’entendre dire que nous sommes engagés dans un acte au minimum à 50%.

On ne peut pas toujours dire que c’est la faute de l’autre ….vous pensez que si ?

Nous avons parfois des paroles malheureuses, maladroites qui vont blesser, sans que l’on s’en rende compte.  Il ne faut pas toujours penser que c’est l’autre qui a « tort » ou « qui ne comprend rien »

Parfois on a l’impression d’avoir dit, expliqué vraiment ce que l’on voulait ou ressentait, d’avoir fait les choses correctement, d’avoir bien lu la notice d’assemblage et pourtant le meuble est bien de travers…

Pensez-vous que cela soit important de savoir où vous avez trébuché ?

Moi je répondrais que oui, surtout dans le cas du meuble ! Si je veux qu’il me serve correctement à ranger mes affaires, c’est mieux que je puisse le remettre droit rapidement.

Pour communiquer c’est un peu la même chose.

Si l’on veut que la communication s’établisse pour que tout se passe bien et que cela soit fluide, c’est bien de savoir comment va réagir la personne en face, de pouvoir choisir un mode de communication dans lequel elle sera réceptive.

Agir en pleine conscience. Quand on fait, ou dit une chose il faut en être l’auteur pleinement.

Une action = une conséquence (bonne ou mauvaise)

 

2 – Accepter vos problèmes et vos soucis.

En acceptant nos soucis petits ou grands on a déjà fait une grande partie du « travail ».

On vous a toujours dit que : faute avouée est à moitié pardonnée !

Faire l’autruche ne servira à rien, si ce n’est qu’à reculer pour mieux sauter, et peut-être même avoir une autre chose à gérer en plus de la première que vous venez ignorer.

Pensez à votre meuble que vous avez pas si bien monté que ça, si vous rectifiez pas il finira par se casser définitivement et ne vous servira plus à rien. Autant l’arranger sans tarder.

3 – Corriger sa façon de faire.

Si vous rencontrez une difficulté, avant toute chose commencez par vous poser une question toute simple : Qu’est-ce que je peux faire pour ? OU Qu’est-ce que je dois faire pour ?

C’est le principe de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de dire quelque chose que vous regrettez peut-être.

Si vous êtes du genre impulsif, prenez un temps de réflexion avant de faire. Tout le monde s’en portera mieux vous en premier.

Votre équilibre intérieur, ne s’en portera que mieux.

4 – Passer à l’action

Travailler son comportement ou comme on dit travailler sur soi, se remettre en question, face à ce qui nous arrive n’est pas une chose facile, mais elle est nécessaire dans et pour, notre évolution comportementale. Cela nous permet d’avoir de meilleures relations par exemple avec notre entourage qu’il soit professionnel ou familial, ou même social. Et c’est ce qui maintient un bon équilibre.

Dites-vous bien qu’une action entraîne toujours une réaction.

Vous aurez forcément une réponse.

En revanche, vous dire que cela forcément la réponse que vous souhaitez…

Dans la plupart des cas les réponses obtenues ne sont pas satisfaisantes. Oui, cela entraîne souvent un comportement de lamentations, ou frustration…car on ne comprend pas pourquoi cela nous arrive comme cela. ON se dit mais pourquoi moi ? Mais qu’est-ce que j’ai fait ? (On se pose donc bien la question… mais on ne prend pas le temps d’y répondre correctement)

Pourquoi rester dans cette négativité ?

Pourquoi ne pas se lancer ce nouveau défi qui se présente ? Ne pas rester fermé, écouter, et s’ouvrir à toutes les opportunités proposées.

Petits ou grands changements nous apportent une vision de plus en plus large de la vie et des possibilités qui s’offrent à nous. C’est en fait comme cela que l’on avance. Et ce n’est pas toujours facile…

Vous retrouverez votre équilibre en allant chercher au-delà de … Allez Plus loin que … Ouvrez le champ des possibilités.

 

 

Si cet article vous a plu, laissez un commentaire et partagez-le. Merci :-)