Êtes-vous Assertif Assertive ?


Connaissez-vous l’assertivité, ou le comportement assertif ?

C’est un concept issu du début du XXe siècle introduit par le psychologue new-yorkais Andrew Salter

Il désigne la capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans galvauder ceux des autres. Ce qui n’est pas toujours facile.

Ce concept a été développé par Joseph Wolpe, qui est un psychiatre américain.

Il le décrivait comme une « expression libre de toutes émotions vis-à-vis d’un tiers, à l’exception de l’anxiété ».

Le mot assertivité vient de l’anglais assertiveness, qui se traduit en français par affirmation de soi. Par extension cela peut être s’affirmer, assertion, défendre ses droits, défendre son opinion.

Si vous souhaitez faire passer un message difficile sans passivité mais sans agressivité vous serez considéré comme assertif(ve).

En développement personnel plusieurs ouvrages ont été publiés pour encourager l’assertivité.

L’assertivité est présentée comme un comportement qui s’appuie sur le refus d’avoir recours à trois attitudes dites négatives :

  • Les attitudes de soumission, pouvant se concrétiser par la fuite ou l’abandon.
  • Les attitudes de manipulation (ou de domination par la ruse), qui peuvent être exprimés sous forme de manipulations mentales.
  • Les attitudes d’agression ou de domination par la force.

Lorsque l’on choisira un des trois types d’attitude assertive, nous aurons une façon de vivre qui va en découler.

Si l’on met en application :

On retrouve ce type d’attitude pour développer des techniques de management par exemple, mais l’on s’en sert dans la vie de tous les jours pour régler les conflits familiaux aussi.

C’est une base fondamentale de la communication non violente (IsabellePadovani). Il est donc bien d’adopter cette attitude pour se faire entendre et comprendre. Les interlocuteurs seront plus enclins à accroitre leur qualité relationnelle et leur compréhension mutuelle.

 

Il faut développer sa confiance en soi, primordiale pour accroître une bonne assurance personnelle, ou son charisme.

 

Il faut aussi savoir faire face à des comportements passifs, ou à l’opposé agressifs, passif agressif, ou/et manipulateurs. On en voit tous les jours.

Il faut se respecter pour se faire respecter. Tout cela pour communiquer efficacement.

Il y a plusieurs façons de mettre en place ou de tester son assertivité :

Lors d’une confrontation vous pouvez essayer de commencer par trouver un terrain d’entente avec votre interlocuteur avant de se positionner sur les points de frictions.

 

Vous avez une autre possibilité à tester, répéter sans cesse la même chose, quand vous êtes confronté à une résistance passive ou non. On dit que l’on est en boucle. Attention ça énerve vite la personne en face et risque aussi de perdre de sa vigueur peu à peu. Souvent dans les relations parents enfants on trouve ce schéma. À force les parents ne sont plus entendus et doivent avoir recourt à la punition par exemple. Donc on bascule dans « l’agressivité » selon « le camp opposé » !

 

Puis nous avons la requête négative qui consiste à demander par un surplus de critiques : Ne pourrais-tu pas faire attention ? N’as-tu jamais fait ceci ou cela ?

L’affirmation par le « Je » permet de formuler ses opinions ou ce que l’on souhaite sans exprimer de jugement sur le point de vue des autres. Ce qui n’est pas si facile. Nous tombons souvent sans le vouloir dans le jugement.

En Analyse transactionnelle on obtient un schéma de ce type :

assertif-assertivité azendream développement personnel

Du point de vue de l’analyse transactionnelle, la position de l’assertif correspond à

« Je suis OK, vous êtes OK »

C’est la relation idéale non ?

La personne assertive sollicite le respect réciproque des opinions ou tolérance : ce n’est pas parce que moi je fais telle chose que les autres ont tort de ne pas le faire.

Savez-vous vous positionnez de cette façon ?

Si oui Bravo vous êtes dans l’assertivité et dans un mode de communication bienveillant, puisque respectant votre prochain dans ces choix et ces décisions, sans jugement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Si cet article vous a plu, vous pouvez laisser un commentaire et le partager. Merci :-)