GTD la méthode de David Allen

Lorsque l’on veut changer quelque chose dans
sa vie il y a plusieurs façons de procéder.

Les méthodes sont nombreuses. Aujourd’hui je t’en
propose une qui s’appelle la méthode GDT.

Connais-tu cette méthode GTD ?

Découvre la méthode GTD (Getting Things Done)

Tu te demandes déjà de quoi je te parle ? Non tu sais déjà ! ah super
alors pour toi cela va être juste un rappel qui va t’être profitable.

Souvent on connait, on sait mais, on n’applique pas …

Pourquoi ? Je n’ai pas la réponse toi seul (e) as cette réponse 😉

Toujours est-il qu’aujourd’hui tu as l’esprit occupé car tu souhaites avancer dans tes
projets, mais tu as un nombre trop important d’e-mail qui ne cessent de d’augmenter
et tu commences à te dire que tu n’auras jamais le temps de tout faire dans le
temps qui t’est imparti….

Du coup tu commences à mélanger les choses, à oublier de quoi tu dois parler
lorsque de ton rendez-vous. Ou encore ta réunion avance à grand pas, mais tout,
n’est pas bouclé…  Et pour couronner le
tout, le téléphone n’arrête pas de sonner … Bref le stress qui te fais prendre
ta maîtrise des choses, des situations, et ton sang froid !

Tu es tellement sollicité (e) tout le temps que tu es saturé (e) de tout !!!
Plus moyen de se concentrer correctement.

Alors je te dis :

Bienvenue à l’époque de la surinformation !!!!!!

Celle-là même qui réduit ta, notre capacité d’attention. Oui parce que tu n’es pas
seule(e) dans ce cas-là !

C’est pour cela que je te propose aujourd’hui de te parler de la méthode GTD au
travers de cette chronique, mais aussi du livre de :

David Allen, Getting Things Done* (GDT) présente une approche simple en 5 étapes pour gérer la complexité du travail actuel.

C’est un livre, qui s’est écoulé à des millions d’exemplaires dans des dizaines de pays dans le monde.

On peut dire aujourd’hui que c’est un vrai guide pratique du « rendement sans stress ».

Cette méthode, permet d’organiser son temps mais elle donne la possibilité de classer
les informations pour obtenir des « résultats concrets ». Ce n’est
pas faire une ième liste qui n’aboutira sur rien …

En fonction du ton métier, cette proposition d’organisation va d’aider.

Mais elle va aussi t’aider pour t’organiser quand tu n’as que peux de temps pour
faire les choses car épuisé (e) par la maladie par exemple.

Parce que la méthode GTD présente l’avantage d’avoir l’esprit vraiment libre
au moment de passer à l’acte.

Voici comment cette méthode se présente pour que tu puisses toi aussi la mettre en place dans ton quotidien et
tu aies la possibilité de la positionner sur plusieurs supports en fonction de
celui que tu utilises. (Iphone, evernote, cahier, …)

Voici donc les différentes étapes conseillées par la méthode GTD pour une productivité
sans stress :

  • 1 L’étape de la CAPTURE ou encore appelé le RECENSEMENT

Chaque promesse, chaque contrat
que tu prends dans ta vie dans un « espace fiable » en dehors de ta
tête (comme un logiciel ou un bout de papier).

Note instantanément
toute info, idée événement, objet, document, qui retient l’attention qui
pourrait bien entendu, éventuellement nécessiter une action ultérieure.

  • 2 L’étape de TRAITEMENT ou de CLARIFICATION

Il faut clarifier avec précision chaque engagement, contrat que tu prends pour que le résultat souhaité soit uniquement la prochaine action requise et rien d’autre.

Ici c’est le temps de la reformulation. Ainsi, pour tout sujet envisagé, il faudra trouver le résultat clair, et concret à produire.

Si tu as plusieurs choses à faire pour parvenir à ce résultat concret, il te faudra formuler la première action évidente par laquelle l’enclencher. Et de même il faudra noter sur la liste « du contexte opératoire » qui correspond, les actions
suivantes s’inscrivant dans un projet.

  • L’étape de l’ORGANISATION

Les rappels de ces actions sont à mettre dans une Liste de projets.

Plus concrètement c’est la mise en place sans attendre des rappels pour les actions qui ne peuvent être exécutées immédiatement.

 Tu les places, soit dans un agenda qui correspond à du « temps bloqué ».

Ou encore dans une
liste au « contexte appropriée » c’est-à-dire à la maison par exemple
ou du téléphone, ou bien des achats à effectuer…

Autre solution tu
peux mettre dans une liste « en attente » si c’est une action confiée à
un tiers, ou un prestataire, par exemple. Ce temps ne t’est pas directement
lié. Mais il est à prendre en compte.

Ou encore tu peux placer les actions dans un échéancier, notamment quand il y a des documents ou justificatifs, ou du classement de données.

  • L’étape de la REFLEXION ou de la REVISITE

Tu « dois » (entre guillemet car rien n’est obligatoire vraiment mais plutôt vivement conseillé) réfléchir à ta liste toutes les semaines pour vérifier qu’elle soit claire, à jour et complète.

C’est bien de réexaminer très fréquemment et passer scrupuleusement au moins une fois par semaine dans la « revue hebdomadaire » toutes tes tâches et tes projets en cours et les nouveaux que tu veux mettre en place.

  • L’étape de l’EXECUTION ou encore de l’ACTION

Tu exécutes ainsi, tes actions en prenant des décisions intuitives concernant les prochaines étapes. Tu peux faire confiance à ton système pour que rien ne passe entre « les mailles du filet ».

Ainsi tu pourras toujours te fier à tes listes d’actions dans le choix de ce à quoi il faut donner la priorité à un moment donné.

Pour mieux comprendre tout ceci qui si vous ne connaissez pas peut te paraître quelque bizarre et un peu incompréhensible.

Voici un exercice pour y voir plus clair :

Prends une feuille de papier et note la situation ou le projet auquel tu cogites le plus en ce moment.

Tu peux le faire ici aussi (mettre le lien de la fiche support offerte)

Puis, je t’invite à décrire en une seule phrase comment voudrais que ton projet soit conclu.

=> L’étape 1 de la CAPTURE ou encore appelé le RESSENCEMENT

Exemple :

Prendre mes vacances (note l’endroit où tu veux aller)

Ou

Résoudre la situation avec tel fournisseur, personne (collègues, amis, parents, conjoints), banque, ….

Ensuite, tu décris la première action physique qui te sera nécessaire pour faire
avancer la situation.

Tout simplement.

Je t’invite maintenant à faire la deuxième étape :

=> L’étape de TRAITEMENT ou de CLARIFICATION

Cela pourra être quelque chose comme :

  • Autriche. – Prendre ces vacances en Autriche.
  • Allumer l’ordinateur et faire une recherche pour sélectionner une ville de
    destination qui me paraît correspondre à ce que je veux.

Ou plus
pragmatique

  • Voiture. – Faire la révision de la voiture.
  • Appeler le garagiste pour prendre rendez-vous et déposer la voiture.

Voilà comment tu peux commencer ton « organisation » et le désencombrement
de ton esprit pour plus de sérénité et de liberté.

L’idée est de libérer ton esprit pour y voir plus clair.

Ce que tu confies à un « agenda » n’est plus dans ta mémoire directe et donc ne
te prend pas de ressource, qui t’épuise et d’encombre.

Travailler sereinement,

en faire plus sans multiplier vos efforts : tel est l’objectif des
conseils et des stratégies que je présente dans ce livre.

Vous faites peut-être partie de ces personnes qui, comme moi, aiment faire les choses jusqu’au bout, mais qui souhaitent en même temps savourer chaque moment de la vie. Et cela peut vous sembler difficile, sinon impossible, à réaliser quand votre charge de travail devient trop écrasante.

Ces 2 aspirations ne sont pourtant nullement contradictoires. Il est tout à fait
possible de travailler efficacement tout en vivant pleinement le moment
présent.

David Allen

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *