Habitudes de 7 ou 21 jours ?


Habitudes de 7 ou 21 jours, telle est la question quand on veut atteindre ses objectifs, révéler de nouveaux défis, doubler ses revenus ou trouver un meilleur équilibre de vie.

Pensez vous que 7 ou 21 jours vont suffir à faire de soi une nouvelle personne ?

Dans ma façon de penser et de voir les choses je suis assez pragmatique. Souvent je ne crois que ce que je vois. J’expérimente pas mal pour avoir la possibilité de dire je sais de quoi je parle j’ai fait, ou essayé.

Quand on essaye sur soi et que cela marche c’est un témoignage que l’on peut transmettre, en principe de bon sens, qui donnera une plus-value à ce que vous allez dire. Surtout quand c’est pour du mieux-être ! On a tous envie d’avoir des trucs et astuces pour aller plus vite.

Quand on part sur le chemin du développement personnel, néanmoins, on doit s’attendre en toute sagesse que les choses ne changent pas en claquant des doigts. C’est un peu comme dans la déco. Si vous décidez de refaire la déco de votre maison, il va falloir changer des choses, les déplacer, les nettoyer, les ranger différemment, et cela prend un peu de temps quand même non ?

habitudes-7-ou-21-jours-azendream-developpement-personnel-coaching

Et puis s’il ne fallait que 7 ou 21 jours pour changer, si c’était vraiment le cas, oulala quelle difficulté pour le corps physique !!!!

Quand on voit qu’il n’a pas le temps de s’habituer au changement de températures sur une Semaine soit 7 jours … et que c’est pour cela qu’il y des coups de froid, il est bien évident que pour le reste cela va aller dans le même sens : Difficultés à s’adapter de façon sereine et aisée.

Même si la tête veut le corps lui dit attention. Il faut un temps d’adaptation qui sera plus ou moins long, selon les personnes.

Malgré tout, on voit que les personnes qui viennent en consultation, sans apriori vont être plus vite soulagées de leur demande, car on travaille sur l’inconscient, le corps subtil de l’homme, siège de toutes les résistances …ces personnes ont aussi pris conscience de ce qu’elles voulaient changer, modifier.

Fort est de constater quand même que : Plus nous lâchons prise par rapport à ce qui nous a été inculqué, moins il y a de résistances face au changement, plus le résultat sera probant.

Notre faculté d’adaptation et celle de laisser nos croyances derrière nous, seront déterminantes pour avoir des résultats.

Une chose à ne pas perdre de vue c’est que nous n’avançons pas tous au même rythme.

Un apprentissage est personnel. Et aller voir ce que fait le copain ou la copine ne sert à rien dans ce cas-là. On se centre et se concentre sur soi pour faire.

habitudes-7-ou-21-jours-azendream-developpement-personnel-coaching-2

Quand on a envie de changer, de modifier une habitude, on peut se demander déjà :

Qu’est-ce qu’une habitude ? Puis comment faire, pour faire passer une mauvaise habitude que l’on a depuis une ou plusieurs décennies ?

Une habitude je dirais que c’est une routine … un truc que l’on met en place pour se rassurer par exemple. Cependant ce n’est pas que cela. C’est plus complexe mais pour l’instant, on va prendre ce prérequis : un truc que l’on met en place pour se rassurer, au départ en tout cas.

Parfois quand on demande à quelqu’un pourquoi tu fais comme ceci ou cela, on a la réponse suivante « par habitude » …

Une mère ou un père ne transmettent-ils pas des habitudes de vie ?

Au départ de chez mes parents, je me souviens quand j’étais jeune fille et que je me suis installée j’avais la façon de plier le linge qu’avait ma mère. Mais les placards et les tiroirs n’étant pas les mêmes cela ne rentrait pas aussi bien qu’à la « maison » et oui puisque j’avais ma maison à moi. Pour que, je puisse ranger mes affaires correctement de façon adaptée, je devais changer mes habitudes d’avant, prendre mon autonomie sur ce plan là aussi et ne pas faire par habitude pour me rassurer…Cela semble évident et pourtant…

Quand on veut changer ses habitudes pour des raisons qui nous appartiennent, il faut être conscient que l’on a des habitudes.

Quand j’ai voulu arrêter de fumer, il y a des années maintenant, je ne suis pas allée voir un hypnothérapeute ou un sophrologue, mais un acuponcteur.

La première fois cela a marché, je me suis arrêtée 1 an, Je n’ai eu du mal qu’avec la gestuelle. Puis j’ai repris.

Et la deuxième fois que j’ai voulu arrêter cela n’a pas marché avec l’acuponcture et je ne sais pas pourquoi.

Bon quand même, je me suis arrêtée, mais 6 mois après. Et je me souviens qu’est-ce que cela a été dur …  J’ai dû modifier toute mes habitudes qui étaient réglées en fonction de comment je consommais ma cigarette. Oui parce que là, j’ai pris conscience de ce que la cigarette représentait dans ma vie. Et c’est pour cela que je n’ai plus jamais refumé, contrairement à la première fois.

Tous les rituels, habitudes, mis en place autour de cette cigarette. Le matin avec les collègues café clope pour démarrer, la pause clope de la matinée … celle de la fin des repas, la cigarette sociable, celle qui détend le soir etc… je ne vais pas vous raconter.

Mais ce qui se passe, c’est que lorsque l’on veut modifier une habitude on s’aperçoit que l’on va devoir modifier sa façon de faire dans son quotidien, son cercle de relation et d’amis …

Comment continuer à aller avec les collègues en pause (clope surtout) au début et ne pas être tentée ? je suis pas maso à ce point ! et vous ?  Et ça c’est, sans parler des gestes qui accompagnent la cigarette…

Hé Oui, vous avez toujours un truc dans les mains … et du jour au lendemain ce truc, vous ne l’avez plus. Comment allez-vous occuper vos mains, puisque vous n’avez plus la cigarette, le briquet et le paquet de cigarettes dans les mains ? Vous aviez cette habitude là…. Alors le crayon ou le stylo son pas mal mais parfois on a l’air un peu débile avec son stylo à la bouche à la place de la cigarette !!!

Le premier mois, je fuyais toutes les personnes qui fumaient. Je ne voulais pas être tentée. J’ai vécu en recluse (enfin presque). J’avais tout le temps envie d’une cigarette. Les 2 autres mois furent eux aussi terribles … 3 x fois 21 jours et plus donc… où l’on s’apperçoit que les habitudes sont tenaces…et même en ayant mis en place des rituels de transitions pour les remplacer…

Les trois années qui ont suivis j’ai eu encore des envies de fumer …

Bien que l’on veuille contrôler son cerveau, parce que l’on a décidé de changer, cela ne se fait pas aussi rapidement. Mais l’important c’est que cela se fasse !

Simplement, les 21 jours vont vous servir à démarrer votre chemin pour le changer !

Car il faut être réaliste, sans être négatif ou pessimiste, on ne peut pas changer comme cela en 21 jours et être pérenne. Un peu plus de temps est nécessaire pour intégrer les nouveaux éléments que l’on vous invite à utiliser dans la technique que vous aurez choisie.

Il faut que l’esprit et le corps, les intègrent.

Alors oui il va y avoir des personnes qui seront plus rapides dans l’intégration de ces nouvelles données et pour qui cela ira plus vite car nous n’avançons pas tous au même rythme comme je l’ai dit plus haut (meuh, non, je ne radote pas)

C’est à vous pour votre changement !

Si cet article vous a plu, laissez un commentaire et partagez-le. Merci :-)