Timide ? Et si vous changiez ?!


Si vous êtes comme moi ce genre de timide, avec une timidité suffisamment importante pour qu’elle vous pourrisse la vie au quotidien alors lisez ceci.

Il y a quelque année en arrière j’étais une grande timide, voire même timorée. J’avais peur de mon ombre …

J’avais cette angoisse de répondre quand le téléphone sonnait, ou encore quand il me fallait demander ma route à une personne au hasard ? Depuis je n’ai plus du tout ce souci, j’aborde les personnes dans la rue, je discute avec des inconnus 😉

Oui je vous comprends, je détestais être timide à ce point …

J’ai toujours considéré ma timidité comme un handicap.

Je rêvais de pouvoir évoluer en toute circonstance, dans n’importe quel groupe, pouvoir prendre la parole en public. Ne plus avoir peur du regard des autres, malgré le fait d’être devenue le centre d’intérêt, avoir l’attention d’individus qui attendent que je leur livre mes secrets de fabrique ! Aujourd’hui la prise de parole en public est toujours un peu délicate cela dépend des circonstances. Mais j’y arrive alors quoi pas vous ?

Avec les années, et le travail et la prise à bras le corps des problèmes, la timidité s’est peu à peu envolée.

Je me suis retrouvée à travailler dans un call center où je devais prendre un certain nombre d’appel par jour, en devant répondre correctement à une clientèle exigeante… (et oui pour quelqu’un qui avait peur du téléphone cela m’a définitivement soignée !)

Par la suite il a fallu que je m’affirme en travaillant dans le milieu essentiellement masculin… (Pas facile la non plus)

En combattant ma timidité j’ai pu passer des entretiens d’embauche, faire des rendez d’affaires sans encombre. Aujourd’hui, je suis plutôt satisfaite du résultat que j’ai obtenu.

Il faut se faire violence tout en gardant à l’esprit que Rome ne s’est pas faite en un jour, comme on dit petit à petit l’oiseau fait son nid !

On ne vainc pas sa timidité en une semaine comme ça en claquant des doigts. Non ce serait bien trop facile ! c’est comme tout c’est à force de travail et de volonté que l’on y arrive.

Qu’est-ce que la timidité selon vous ?

Je vous propose des définitions :

Définition du dictionnaire de la timidité (Larousse)

♦ Manque d’assurance, de hardiesse dans ses rapports avec autrui : Surmonter sa timidité.

♦ Manque d’audace dans une action, une réalisation : Architecture d’une grande timidité.

J’ai lu un article dans psychologie magasine et selon eux :

« Ce Manque d’assurance, ce trouble du comportement peut se manifester dès la petite enfance et se poursuivre à l’âge adulte.

Doutant de lui-même, le timide, sans que cela ait un rapport avec la réalité de ses moyens, les perd dès qu’il est hors de son milieu familier, croit tous les regards fixés sur lui quand il est dans un lieu public, a du mal à communiquer.

Lorsqu’elle apparaît à la puberté, cette timidité traduit la difficulté de s’adapter aux modifications. Quand elle est très accentuée et qu’elle n’est pas surmontée (…), elle peut handicaper sérieusement les études, la vie amoureuse, sociale et professionnelle. (…)»

Mais quelle en est la cause ?

Souvent c’est le manque d’assurance à faire une chose.

De ce manque d’assurance va découler des manifestations : comme la peur d’être jugé, la peur de prendre des risques, ou encore de l’échec, peur de ne pas être à la hauteur, penser que l’on ne vaut rien, (le timide se dénigre).

Le timide par instinct de conservation, de protection, va alors éviter de se mettre en avant, limiter au maximum les relations avec des inconnus, prendre le moins de risques possibles. L’isolement vient peu à peu avec le temps. Il va créer un manque de confiance, qui nous entraine vers le manque d’estime de soi.

Voilà comment le cercle vicieux commence à se mettre en place.

Être timide est quelque chose qui peut vite devenir épouvantablement handicapante.

Notre vie actuelle, est centrée dans la relation à l’autre, la timidité rend donc difficile les échanges qu’ils soient sociaux, amoureux, familiaux, ou professionnels.

La timidité nous conduit à éviter au maximum les contacts avec les gens.

Par conséquent, notre vie sociale sera incontestablement réduite. Peu de sorties type : ciné, resto, shopping, soirée entre ami(es), forum/expo, salon, … la liste peut s’allonger encore et encore « c’est que le début d’accord d’accord » (pour ne pas le citer !!!! FC…)

Ce qui en découle : des opportunités de rencontrer des gens intéressantes et utiles professionnellement, amoureusement, amicalement, spirituellement…manquées…

Il y a eu un film il y a quelques années maintenant qui s’intitulait : « Je suis timide mais je me soigne »

Et vous comment vous soignez-vous ?

Nous verrons cela dans un autre article pour voir si vous faites des choses concrètes pour vous sortir de cette timidité.

Au lieu de simplement vous dire : Bé, j’suis comme ça… il faut que je fasse avec… j’ai pas le choix …. 🙁

Par peur de blesser, de dire non, d’être rejeté, du regard des autres, la personne timide en devient trop gentille … nous pensons que nous allons amadouer notre interlocuteur, notre entourage, et que celui-ci aura quelques sentiments bienveillants à notre égard … en quelque sorte aura une forme de pitié salutaire… mais il n’en rien, ne ditons pas pas top bon trop c… ?  La plupart du temps (sans faire de généralité), dès que les personnes sentent une faiblesse chez l’autre, ils s’y engouffrent. Alors nous fuyons ceux ou celles qui nous font le plus peur : un(e) sale con(ne) tyrannique, chefaillon mal dans sa peau qui veut absolument qu’on le respecte. Il n’y a pas besoin dans une relation d’avoir un dominant et un dominé. On peut très bien fonctionner autrement (voir billet sur la compétition).

Tous les timides rêvent d’avoir ce charisme qui ouvre toutes les portes ou presque !

Le timide va avoir tendance à s’enfermer, ne plus faire de sorties, ne plus discuter, ne plus avoir d’échanges de toutes sortes : amicaux, amoureux, même familiaux…Parce que pour lui ça va devenir de plus en plus compliqué. Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que quand il n’y a plus d’échanges on se sclérose. Et quel dommage de passer à côté de belles choses, de découvertes, pour apprendre, pour se construire d’une autre façon, ne dit-on pas que c’est de l’échange que nait la richesse. Un chanteur français a dit on n’est riche que de ses amis !

 Vous souhaitez changer ? Devenir quelqu’un d’autre ?  Bonne nouvelle c’est possible !!!!!

En surfant, on trouve beaucoup de référence à la timidité, énormément de tests qui vous confortent dans l’idée que vous êtes bien timide.

Bon maintenant que vous en êtes bien certain(e) comment faire pour aller de l’avant ?

La timidité n’est pas une maladie, elle n’est pas contagieuse !!!

C’est notre cerveau qui a « le bug de la timidité ». Et pour cela on va le reprogrammer, corriger le Bug, comme on le ferait sur un programme !

En d’autre terme on parle de sortir de sa zone de confort.

Il va donc falloir se faire violence, en mettant en place une action que l’on ne ferait sans doute pas en temps ordinaire. On va dire du coup que l’on se met en danger (tout relatif) pour déclencher une réaction qui va nous pousser dans nos derniers retranchements.

Un peu comme quand vous allez à la boulangerie. Si pour vous c’est l’horreur de dire bonjour à la dame en la regardant droit dans les yeux et de demander votre baguette à haute et intelligible voix, alors je vous lance un défi :

Aujourd’hui en allant chercher le pain vous demanderez à la boulangère votre pain avec une voix claire en la regardant droit dans les yeux. 🙂

Trop dur pour vous ? Fractionnez l’action. Ce n’est pas grave, l’essentiel est de faire une action que vous n’auriez pas effectuée avant.

Puis le jour suivant vous rajouter une action à celle que vous avez effectué la veille. Si vous avez fractionné l’exercice, vous mettez l’action que vous n’avez pas effectuée la veille.

Vous avez bredouillé mais vous avez réussi à garder les yeux levés c’est donc le moment maintenant de faire les deux en même temps : droit dans les yeux et la voix haute.

Timidité-azendream-developpementpersonnel-timide-Roger Hargreaves

Madame Timide – Roger Hargreaves

Préparation :

On va mettre en place un système pour vous sécuriser.

Vous allez commencer par apprendre à respirer correctement.

Dans un endroit au calme debout ou allongé sur le dos au sol comme vous le voulez, une main sur le ventre l’autre dans le dos (pour vous permettre de sentir la respiration ventrale que vous allez travailler).

Fermer les yeux, prenez une longue respiration par le ventre en le gonflant comme un ballon puis quand vous ne pouvez plus le gonfler et soufflez en dégonflant le ventre le plus possible.

Faites cela le plus souvent possible pendant quelque temps jusqu’à ce que cela devienne un automatisme ou presque en tout cas au début.

Et ainsi de suite. Prenez cela comme un jeu de construction que vous allez bâtir.

Pour vous aider à vous mettre en condition visualisez votre action comme le font certain sportif quand ils se préparent.

Peu à peu vous allez prendre confiance en vous. Vous allez vous sentir un peu plus ragaillardi(e).

Puis pensez à fixer les moments positifs dans votre cerveau comme pour lui dire : tu vois ce n’était pas si difficile finalement !

Et chaque jour faites un petit quelque chose qui va vous aider à aller un peu plus loin et à gommer votre timidité.

Pensez toujours à bien visualiser votre action et à respirer profondément avant chacune d’elle, cela vous aidera grandement.

Petit exercice à faire pour se calmer et poser sa confiance avant de se jeter dans l’action !

Mettez-vous en position confortable assis ou allongé dans un endroit sans bruit et ou vous ne serez pas dérangé(e).

Fermez les yeux, prenez 3 longues et lentes respirations par le ventre (attention cela peut faire tourner la tête quand on n’a pas l’habitude). Visualisez votre action. En gros plantez le décor.

Veillez à contrôler votre respiration, pensez qu’elle est là pour vous calmer, vous rassurer, elle est votre alliée au quotidien. Au besoin définissez un signal qui vous est spécifique et qui vous aidera quand vous vous sentirez en situation difficile.

Votre respiration couplée à ce geste signal vous permettra de retrouver rapidement votre sérénité dans les moments où vous sentez que vous allez perdre pied.

C’est un exercice parmi bien d’autre à effectuer pour gagner du terrain sur la timidité et lui dire définitivement Bye Bye 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Si cet article vous a plu, vous pouvez laisser un commentaire et le partager. Merci :-)