fbpx

Le changement d’heure

Le changement d’heure c’est pour bientôt . Celui-ci aura lieu le dimanche 29 octobre prochain, dans 1 mois. Croyez-moi le temps passe vite trop vite je trouve !!! Je vais vous proposer de prendre un temps d’avance en faisant le plein de vitalité et de sommeil !!!

Pourquoi ?

Simplement pour vous permettre de ne pas avoir les affres du changement d’heure ravageur.

Ou encore pour vous éviter au maximum les répercussions négatives de ce désordre. Certes pour certain c’est anodin, car « ce n’est qu’une heure ». Néanmoins cette heure en plus ou en moins ennuie tout le monde, même ceux qui ne le disent pas …

Si je vous dis que l’horloge biologique a horreur du changement, vous voyez de quoi je veux parler ?

Quand votre heure du lever est compliquée parce que l’on vous a enlevé 1 heure de votre sommeil. Que votre estomac ne sait plus quoi vous dire. Ou même il ne sait plus comment se comporter parce que le changement d’heure a tout chamboulé dans votre système !

Quoi faire ?

Alors je vais vous dire que rien ne vaut une petite préparation et de préférence bien ciblée !

Comme chaque année fin octobre, nous allons être plongés dans un tout nouveau rythme à cause du changement d’heure. Et ce en plus des jours qui commencent à diminuer dès le mois de septembre.

Donc c’est la période où il va faire nuit le matin quand on part travailler.  Mais aussi où il fait encore nuit le soir quand on rentre …

Bref on vit la nuit enfin presque …

Voyons le bon côté de la chose on gagne 1 heure de temps enfin en théorie car c’est seulement pour quelques jours.

Mais cela reste un décalage horaire.

Et comme tout décalage, le corps fait un peu la tête, car pour lui c’est synonyme de déséquilibre. Il est encore plus frustré que l’ensoleillement est lui aussi diminué, et nous savons que le soleil est précieux dans le cycle de la vie.

Le soleil permet d’avoir un rayonnement intérieur et extérieur. Il donne de la chaleur, de l’énergie etc…  Comme ce temps est diminué, on a tendance à la dépression dite saisonnière, ou baisse de moral et de forme.

 

Alors pour éviter la baisse de moral et de forme sur l’organisme, c’est bien de préparer le terrain.

En aidant votre corps et votre esprit avec des rituels facile à mettre en place pour gérer ce décalage horaire, et cette baisse de luminosité, vous allez prendre la main et vous serez au top pour entamer l’hiver du bon pied.

Entrons un peu plus dans le vif du sujet. Comment dormir du sommeil du juste ? 

Pourquoi le changement d’heure risque-t-il de troubler votre petite personne ?

L’organisme est une machine bien huilée dont le mode de fonctionnement, ainsi que la capacité de régularisation sont rares et surprenants.

Le corps est en constante adaptation, que cela soit à sont environnement, ou par ce qu’on lui fait subir plus ou moins volontairement. Et quand il n’est pas d’accord il nous le fait savoir, car il aime plutôt la stabilité que le chaos.

Quand on le bouscule avec un changement d’heure qui va influencer, son rythme bien orchestré il va … comment dire … se rebeller simplement parce que les heures « lever-coucher » sont différentes. Mais aussi les heures de repas ne sont plus les mêmes. Il n’a plus ses principaux repères.

Donc compliqué pour lui et donc pour vous … Alors tous ces repères temporels doivent être réajustés petit à petit.

L’organisme, étant bouleversé dans ses habitudes, il se voit fragilisé. Cela se manifeste habituellement par de la fatigue peut-être plus importante qu’à l’accoutumé, que l’on nomme baisse de forme. En bref on est raplapla sans raison apparente (jogging de 10kms ou 3h d’entrainement en salle) …

Pensez « vitalité » à chaque instant !

Parce que les repères de l’organisme sont chamboulés, il n’est pas rare que le changement d’heure ne donne naissance à de la fatigue supplémentaire pour l’organisme, qui va avoir du mal à gérer seul …

Cette fatigue peut être d’autant plus difficile à supporter qu’il est possible qu’elle s’accumule à celle déjà ressentie lors du changement de saison, mais aussi à la chute des températures.

C’est pour cela qu’à l’approche du changement d’heure, il est important de mettre en place de nouvelles choses. Simplement, pour que vous passiez cette étape facilement et en toute sérénité.

1 – Les bonnes habitudes alimentaires Cela va permettre à l’organisme d’avoir la vitalité dont il a besoin à cette époque de l’année.

Pensez aux compléments alimentaires comme :

Préparez des plats énergétiques, nutritifs mais pas trop pour ne pas avoir l’effet inverse.Pensez à la gelée royale, ou encore le ginseng, les baies d’acaï ou de goji mais vous avez aussi tout ce qui est graines comme les graines de chia, de lin qui apportent de la valeur nutritive et équilibre votre organisme.

 

2 – Faites une cure de sommeil

On le sait le sommeil est important et si vous voulez passer le cap facilement, vous pouvez commencer par décaler légèrement votre

Dans ce sens du changement d’heure vous serez debout plus tôt que d’habitude. Alors profitez-en pour mettre en place vos rituels matinaux . Vous savez, ceux qu’en temps normal vous n’avez pas le temps de faire.

C’est le moment du changement positif, et cela se fera plus facilement !

Si vous avez des soucis à passer le cap et que vous avez des difficultés à l’endormissement puisque physiologiquement votre corps n’est pas prêt pour dormir, il vous faut l’aider.

Pratique de la méditation, ou de cohérence cardiaque pour appeler la sérénité, et le calme.

Vous pouvez aussi faire appel à des compléments alimentaires du type valériane, mélatonine, passiflore, les huiles essentielles comme petit grain bigarade ou la sauge sclarée (voir fiche sur le groupe FB à ce sujet)

Un que j’aime bien et que je recommande beaucoup c’est Ergystress que vous trouvez en pharmacie et en ligne facile et à un prix très abordable environ 12€

Ensuite avancez votre heure de coucher de 10 mn chaque semaine pour que lors du changement d’heure votre corps passe le test haut la main puisque vous l’aurez habitué !

Pendant que vos ami.e.s et collègues seront en vrac vous vous serez en pleine forme !!!!

3 – Maintenez votre moral au beau fixe !

Dés septembre les jours diminuent et le soleil décline, même si nous avons un bel été indien ce n’est plus vraiment l’été !

Après le passage à l’heure d’hiver, c’est pire les jours sont encore plus courts et le soleil de plus en plus rare.

Nous le savons la preuve n’est plus à faire, la baisse de luminosité a tendance à influencer négativement notre mental.

Ce qui donne lieu à des fluctuations d’humeur, ou encore un manque de motivation.

Pour bien finir l’automne et commencer l’hiver avec toute la force nécessaire, et pour ne pas se fatiguer plus, pensez à certains compléments alimentaires, comme la vitamine D.

Cette vitamine est connue pour ses vertus sur la croissance mais aussi concernant le capital osseux.

Elle joue aussi un rôle clé dans l’équilibre émotionnel, chose que l’on sait moins.

La vitamine D est synthétisée par la peau au contact des rayons ultra-violets, et en hiver pour tout ce que l’on a vu précédemment elle vient souvent à manquer après le changement d’heure.

Alors si vous êtes sensible à la baisse d’ensoleillement, il est bien pour vous de réaliser une cure de vitamine D naturelle.

Ampoule à boire ou cachets à croquer.

Vous avez aussi l’option plantes, avec le safran, qui est une plante incontournable de l’équilibre émotionnel.

Toutes ces astuces vous aideront à rester positive et souriante jusqu’à l’hiver.

 

4 – Sublimez votre teint 

Ce n’est pas parce que nous rentrons dans la période automnal que nous devons

faire grise mine !

Alors pour lutter contre la morosité ambiante, vous pouvez aider votre peau avec des produits qui vont lui donner bonne mine !!!

Pensez à la carotte. Vous pouvez la consommer en hydrolat, ou maintenant on trouve de crème de jour. Vous pouvez aussi utiliser l’huile de carotte pour sublimer votre teint. Mais aussi des gélules.

Vous n’avez plus qu’à mettre en pratique en choisissant ce qui vous convient le plus.

Je vous invite à mettre en place les différentes astuces pour vous aider dans votre changement quotidien.

Si vous avez aimer cette chronique, partagez la à une personne qui en aurait besoin et liker ici ou sur le groupe facebook ou vous êtes les bien venu.e.s pour échanger 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.